La politique linguistique de l’Algérie postcoloniale: anti-français à la française – Meriem Serhani

L’Algérie est caractérisée par une confrontation des langues et des cultures. La population algérienne se compose de deux groupes ethniques importants: les amazighs et les arabes. En l’absence de recensements réels, la proportion des deux groupes est estimée à 25-30% et 70-75% respectivement. Les deux termes (amazighs et arabes) sont largement utilisés pour désigner les individus issus des communautés dont la langue tamazight ou arabe est utilisée. Puis, ce qui a particulièrement marqué l’Algérie est les cent trente-deux ans de colonisation et de déstructuration dans une logique assimilationniste. L’assimilation, cet objectif officiel de la politique de la France coloniale en Algérie, est resté lointain. Avec son départ, la France a laissé un héritage linguistique et culturel bien enraciné.Read More »